Désorceler la Finance est un laboratoire sauvage de recherches expérimentales mené par la compagnie Loop-s.

Désorceler la Finance est un laboratoire sauvage de recherches expérimentales mené par la compagnie Loop-s.

Entre rites initiatiques, infiltrations au cœur de la machine, club de lecture en marge, émissions radio et autres conférences pirates, « Désorceler la Finance » avance au rythme de créations visuelles et sonores, de workshops, de performances et d’écritures expérimentales.

La crise traversée par les pays occidentaux est la crise d’un système tout entier. Pour en sortir, il nous semble urgent de se réapproprier (nous : citoyen. ne.s, artistes et activistes) les enjeux liés au fonctionnement de ce système et de la société qui l’abrite – quitte à se saisir de ses aspects à première vue incompréhensibles et inaccessibles; quitte à s’attaquer au cœur de la machine.

Mais serions-nous ensorcellé.e.s pour qu’il nous paraisse tellement difficile voire impossible de s’attaquer à cette machinerie mortifère? Comment déconstruire le langage de l’économie? Comment se le réapproprier pour le reconstruire?

Finance et sorcellerie … Deux mondes qui paraissent à première vue aux antipodes et pourtant… Suivant le terme utilisé par l’anthropologue Jeanne Favret Saada, « désorceler » serait une manière de retourner le maléfice à l’envoyeur, de lui renvoyer l’envers de ses pouvoirs, pour contribuer à se libérer de son emprise et nous redonner une capacité d’agir (un pouvoir de faire). Voilà qui nous semble prometteur, et certainement un terrain de recherche incroyablement fertile tant dans une perspective esthétique que politique.